Connaissances, options et engagements pour la gestion durable des chaînes de valeur du bois-énergie

Download options
Download document
Le bois-énergie constitue la principale source d’énergie pour la cuisine pour plus de 60 % des ménages en Afrique subsaharienne, contribuant ainsi à la sécurité alimentaire et aux besoins nutritionnels de millions de personnes. En raison de l’absence des sources d’énergie alternatives et de la demande croissante des centres urbains en charbon de bois, la production du bois-énergie devrait augmenter au cours des prochaines décennies. Le secteur fournit des revenus à des millions de personnes, y compris les petits producteurs, les commerçants, les transporteurs et les vendeurs, qui dépendent des revenus issus du bois-énergie pour leur subsistance.
Malgré son importance socio-économique, la production et le commerce du bois-énergie se font dans le secteur essentiellement informel. Il n’est pas organisé, il a des cadres juridiques faibles ou inadéquats et contribue peu aux bénéfices publics. L’absence d’une bonne gouvernance, combinée à une demande croissante, se traduit par une récolte de bois non durable qui débouche sur la déforestation et la dégradation des forêts associées aux émissions de gaz à effet de serre. En revanche, la gestion durable des chaînes de valeur du bois-énergie peut contribuer de manière positive au renforcement des moyens de subsistance, grâce à la création de revenus dans les ménages et à un approvisionnement sûr en combustible de cuisson, tout en atténuant les impacts environnementaux négatifs.
Authors: CIFOR
Publication type: Flyer
Year: 2018

Back to top

Sign up to our monthly newsletter

Connect with us