Flux financiers internationaux en faveur de la protection de la nature et de la gestion durable des forêts en Afrique centrale

Download options
Download document
Entre 2008 et 2017, les partenaires financiers internationaux ont déboursé près de 2 milliards de USD pour appuyer la protection de la nature et la gestion durable des forêts d’Afrique centrale. Au cours de cette période de 10 ans les flux financiers, en provenance des sources bilatérales et multilatérales, ont représenté respectivement 52,5% et 47,5% de ces financements. Toutefois, comme le montre la figure 1, cette aide publique a connu d’importantes fluctuations d’une année à l’autre avec le minimum en 2010 et le maximum en 2015. Sans que la corrélation ne soit formellement établie, il est à remarquer que 2015 a été l’année de la tenue du sommet de Paris sur les changements climatiques (COP 21 de la CCNUCC). Quoiqu’il en soit, les flux financiers ont été orientés à près de 80% sur les thématiques relatives à la protection de la nature ou l’environnement et à 20% environ, sur la gestion durable des forêts.
Authors: Eba'a Atyi, R.; Liboum, M.; Guizol, P.; Awono, A.; Jungers, Q.; Pokem D.S.D.; Sonwa, D.J.; Palla, F.; Sufo-Kankeu, R.; Djossi, D.
Subjects: climate change, policy, funding
Publication type: Brief
Year: 2019

Back to top

Sign up to our monthly newsletter

Connect with us